Académie de Rouen - Lettres

Esprit : désigne souvent (en particulier chez Voltaire) les facultés intellectuelles, l'aptitude à comprendre, à saisir, à juger. (source : Littré )

Voici la définition que Voltaire en donne dans son Dictionnaire philosophique  :

«Le mot esprit, quand il signifie une qualité de l'âme, est un de ces mots vagues, auxquels tous ceux qui les prononcent attachent presque toujours des sens différents : il exprime autre chose que jugement, génie, goût, talent, pénétration, étendue, grâce, finesse, et il doit tenir de tous ces mérites : on pourrait le définir raison ingénieuse . [.] On a émis la question, si tous les hommes sont nés avec le même esprit, les mêmes dispositions pour les sciences, et si tout dépend de leur éducation et des circonstances où ils se trouvent." (Voltaire, Dict. phil . Esprit).

Voir aussi : « Les plus grands génies peuvent avoir l'esprit faux sur un principe qu'ils ont reçu sans examen : Newton avait l'esprit très faux quand il commentait l'Apocalypse » (Voltaire, D ict. phil . Esprit, VI)

Dans le chapitre 7 de Micromégas, "esprit" possède un autre sens (l'esprit opposé à la matière) : voir la note correspondante.

Fermer la fenêtre

Termes connexes :

  Esprit et matière

Liens externes :

  Article "Esprit" du Dictionnaire philosophique de Voltaire.

  Article "Esprit" du TLFi

  Article "Esprit" du Littré

Fiche complémentaire à l'étude de Micromégas