Commandes : Surligner - Barrer - Faire des commentaires en marge - Dictionnaire des synonymes (Maj + F7)
     
Annoter un devoir
 
     
 

INSÉRER DES COMMENTAIRES

•  Surlignez en jaune les expressions maladroites ou mal construites qu'il faudra réécrire.
•  Surlignez en gris les mots qui ne conviennent pas (= impropriétés).
•  Cherchez dans le dictionnaire des synonymes si vous pouvez trouver mieux.
•  Introduisez vos commentaires, critiques ou élogieux.

 
   
 
 

Attendez-vous du personnage principal d'un roman qu'il soit un héros ?
Début du devoir
 

 

     Depuis l'invention du roman, le personnage principal de l'action s'est toujours révélé être un héros. Cette constatation n'est plus une surprise et a mis fin depuis fort longtemps à toutes les attentes possibles du lecteur. Effectivement, le personnage principal, en tant que héros trouve ses origines depuis la création des œuvres littéraires : aussi, dès l'antiquité, l'auteur, sous forme de pièce de théâtre, donnait à son personnage principal une constance héroïque qui le transformait en protecteur du lieu et en serviteur dévoué des dieux.
      Cette tradition s'est perpétuée jusqu'au roman où là aussi le personnage principal est un modèle de vertu inaltérable, un protecteur des opprimés, mais si toutefois il n'est qu'un serviteur d'une multitude de dieux, il n'en reste pas moins désormais le serviteur le plus loyal de son souverain.
      Cependant, l'évolution historique a changé les mœurs et le roman s'en est trouvé, par certains aspects, profondément bouleversé : ainsi les auteurs ont eu tendance à modifier les côtés « chevaleresques » du héros pour en donner une version totalement contraire à celle du départ : l'anti-héros a une lâcheté et des vices impensables à l'époque classique. Toutefois cette mode ne s'est pas étendue dans toute la littérature même si elle a découvert tout du moins quelques points stratégiques. Ainsi, désormais, les réponses de la question du personnage principal en tant que héros sont devenues plus différentes, plus variées.
      Néanmoins, cette divergence nouvelle peut être mise en cause : effectivement, dans certains romans, les personnages principaux peuvent revêtir au commencement un rôle insignifiant de faire-valoir pour ensuite se révéler et atteindre le véritable stade du héros; cette méthode représente une véritable transformation de structure mais pourrait donner une nouvelle image du personnage principal.
      Toutes ces considérations méritent un éclaircissement précis qui trouvera ses antécédents dans l'invention des règles « romanesques ».