Commandes : Tri avec le pique-notes - Couper-coller ou glisser-déplacer - Tri par numéro
     

Le roman et le film d’aventure sont-ils des genres mineurs ?

 
     
 

Vérifier la pertinence des arguments
Ordonner les idées dans un plan

Sujet : Comment expliquez-vous que les romans et les films d’aventure, malgré leur succès commercial, soient souvent considérés comme des genres mineurs ?   

Voici 43 arguments collectés dans une classe de première :

•  Supprimez ou complétez les phrases hors-sujet ou sans véritable argument.
•  Ajoutez vos idées personnelles si elles n’ont pas été exprimées.
•  
Regroupez les idées autour de quelques grands axes que vous nommerez.
•  Puis avec des glisser-déplacer, ou des couper-coller,
groupez-les en sous-parties dont vous écrirez le titre.
• 
Numérotez ces idées dans l’ordre où vous souhaitez les voir apparaître, puis triez.
•  Si vous êtes en difficulté, quelques pistes vous sont proposées.

 
 
 
 
  1. - Aucun humour, tout est au premier degré.
  2. - Aucun sujet de réflexion, tout est dans l’action.
  3. - Aucune culture à en retirer : les lieux, les personnages sont inventés.
  4. - Banalisation de la violence et du meurtre : mépris de la dignité humaine.
  5. - Certains préfèrent les films d'aventure à d'autres.
  6. - Certains spectateurs peuvent s'identifier au héros et commettre des délits.
  7. - C'est seulement un délassement trop facile, trop vulgaire parfois.
  8. - Exagération des caractères et des faits.
  9. - Genre puéril assez semblable aux dessins animés, qui ne plaît qu'aux enfants.
  10. - Glorification de l'individualisme et non du groupe social.
  11. - Héros : stéréotype sans originalité.
  12. - Idéalisation du futur alors que nous sommes plutôt pessimistes sur l’avenir de la planète.
  13. - Il n'y a pas de sens profond.
  14. - Il y a des scènes irréalistes.
  15. - Il y a trop de choses surprenantes.
  16. - Il y a une suite ou un autre épisode semblable au premier : Indiana Jones 1, Indiana Jones 2, etc.
  17. - L'action est toujours dans un décor fantastique, donc prédominance de l'imaginaire.
  18. - L'aventure donne une image trop merveilleuse de la vie.
  19. - L'aventure n'est que la pensée de l'homme.
  20. - Le débat de fond politique entraîne des conflits.
  21. - Le dépaysement est l’atout majeur de ce genre.
  22. - Le héros agit parfois dans l'illégalité.
  23. - Le mot aventure est trop flou.
  24. - Le récit cache les aspects dévastateurs des actions héroïques.
  25. - Le schéma de l'histoire est toujours le même.
  26. - Les dénouements sont toujours heureux.
  27. - Les lecteurs aiment la vie calme, donc pas les aléas, les imprévus de ce genre.
  28. - Les trucages peuvent déplaire à cause de leur imperfection.
  29. - L'histoire est parfois mal racontée.
  30. - L'identification n'est pas possible, car c'est trop irréel, trop loin du quotidien.
  31. - Pas de place pour le doute, la remise en cause, l'interrogation donc superficialité.
  32. - Pas d'éducation de la sensibilité.
  33. - Passivité intellectuelle du lecteur ou du spectateur.
  34. - Peu de place pour des valeurs morales nécessaires à la vie : sérénité, compassion, paix.
  35. - Rythme rapide, difficile à comprendre pour les personnes âgées.
  36. - Sexisme : la femme y joue toujours un rôle secondaire, parfois ridicule.
  37. - Simplisme psychologique.
  38. - Suivant les années, les avis changent sur le genre.
  39. - Toujours le même thème : la quête du bien.
  40. - Trop d'actions, donc on ne suit pas le film.
  41. - Trop d'appel aux instincts primitifs : sexe, force brutale, sang, mort.
  42. - Trop d'invraisemblances.
  43. - Trop idéalisé : le superman, le bien contre le mal, le justicier.