Télécharger ce fichier :
format   ou  

Collège : Littérature jeunesse

 

 

 

Chercher sur Rouen-Lettres
avec SPINOO (CNDP)

PROPOSITIONS POUR UNE LECTURE LITTÉRAIRE  

DE QUELQUES OUVRAGES DE LITTÉRATURE JEUNESSE

Accéder au sommaire des oeuvres

La littérature de Jeunesse a fait son entrée dans l'univers scolaire, surtout à l’école primaire et au collège. Après une certaine période de résistance, la voici aujourd'hui devenue légitime aux yeux des professeurs. Et même si sa place peut se trouver un jour amoindrie au bénéfice d'une littérature plus patrimoniale, elle offre de très intéressantes passerelles avec celle-ci.

Pour autant, nous le savons bien, tous les ouvrages de littérature jeunesse ne se valent pas et l'on constate une très grande diversité au sein de cette production : productions avant tout commerciales et sans qualité d'écriture ; livres agréables à lire mais à l'intérêt minimal ; romans beaucoup plus profonds ; œuvres intrinsèquement riches, particulièrement complexes et où se manifeste un vrai talent d'écrivain ; etc.1 Des choix didactiques conscients s'imposent face à cette très forte hétérogénéité : quelles œuvres relevant de ce champ littéraire peuvent "mériter" une lecture approfondie en classe (dispositif d'étude qui suppose un support exigeant, polysémique, "résistant"2 et, en conséquence, un accompagnement du professeur) ? Quelles œuvres conviendront plutôt à une lecture autonome, personnelle, empathique –celle communément appelée "cursive" ?

Un groupe de travail académique s'est réuni en 2007-2008 autour de cette problématique et avec l'objectif suivant : faire connaître une dizaine d’œuvres de littérature jeunesse dotées, dans le fond comme dans la forme, de réelles qualités littéraires (des « coups de cœur », en quelque sorte) qui justifieraient un protocole de lecture intégrale en classe3. Parallèlement, il s'est agi de préciser quelques-uns des centres d'intérêt majeur de ces ouvrages. Le risque étant de scolariser trop cette présentation, d'offrir un clef-en-mains toujours susceptible de constituer un écran à la lecture même de l'œuvre, le groupe de réflexion a pris le parti d'indiquer simplement quelques pistes de travail possibles autour de ces livres et, à partir de là, de laisser s'exercer les goûts ainsi que l'inventivité pédagogique de chacun pour construire une entreprise de lecture et d'apprentissages à chaque fois singulière.

 

Jean-Philippe Taboulot, IA-IPR de Lettres

Chargé du dossier "lecture, écriture, oralité"

Notes :

  1. Cette diversité n'est-elle d'ailleurs pas la même pour la "littérature adultes" ? Retour
  2. au sens où l'entend Catherine Tauveron. Retour
  3. Les œuvres ont d’ailleurs été « testées » avec succès dans certaines classes. Retour

 

Ont collaboré à ce groupe de réflexion, sous la responsabilité de l'IA-IPR :


Sommaire des œuvres présentées

Cliquez sur la référence de l'œuvre pour accéder à la fiche de présentation

Michael Morpurgo, Le Royaume de Kensuké . Niveaux conseillés : classes de 5ème, 4ème

Marie Bertherat, La Fille au pinceau d’or. Niveau conseillé  : classe de 4ème

Rachel Hausfater-Douieb , La Danse interdite. Niveau conseillé : classe de 3ème

Mikael Ollivier, Celui qui n’aimait pas lire. Niveau conseillé : classe de 3ème

Xavier-Laurent Petit, Be safe. Niveau conseillé : classe de 3ème

Roberto Innocenti (illustrations) et J. Patrick Lewis (texte), L’Auberge de Nulle Part. Niveau conseillé : classe de 4ème

Jean-Côme Noguès, Le Voyage inspiré. Niveau conseillé : classe de 5ème

Léon Walter Tillage/Susan Roth, Léon. Niveaux conseillés  : classe de 5ème à la classe de 3ème.

 Phillip Pullman, L'Épouvantail et son valet. Niveaux conseillés : classes de 6ème, 5ème, 4ème

   Cendrine Genin, illustrations de Nathalie Novi, Rendez-vous sous les cerisiers. Niveaux conseillés  : classe de 4ème dans le cadre de l’étude du genre épistolaire. Pour une classe de 3ème, ce superbe album peut servir d’introduction au thème de la guerre.

 

Télécharger l'ensemble des fiches en un seul fichier pdf (528 Ko) :

 

Fichier mis en ligne le
17-06-2008