Vérificateur d’orthographe et de grammaire (touche F7) - Mise en forme des caractères - Retour à la ligne

 

LA FAIM DANS LE MONDE PEUT ÊTRE VAINCUE
 

CORRECTION DE TROIS DEVOIRS D'ÉVALUATION

 
Vous participez à une campagne contre la faim dans le monde dont le slogan est " Manger à sa faim est le premier droit de l’être humain ". Rédigez le discours que vous prononcerez devant une assemblée de jeunes de votre âge pour les convaincre que la faim peut être vaincue.

Consignes d’écriture :

  • Vous veillerez à organiser et à varier vos arguments ;
  • Vous n’oublierez pas qu’il s’agit d’un discours ;
  • Vous reprendrez deux fois dans votre texte le slogan : " Manger à sa faim est le premier droit de l’être humain "
  • Votre texte sera de trente lignes minimum (1500 caractères)

Texte 1

  • Corrigez l’orthographe à l’aide du vérificateur d’orthographe et de grammaire. Corrigez les maladresses et les fautes, s’il en reste.
  • Mettez en rouge et en gras les idées principales sur lesquelles s’articule ce discours.
  • Soulignez celles qui sont des arguments à l’appui de la thèse. Sont-ils pertinents ? Sont-ils variés ?

Mes amis, jeunes de ma génération !

Je m’adresse à vous aujourd’hui pour lutter contre une cause qui est inadmissible, aujourd’hui, nous qui vivront le troisième millénaire. L’idée que je veux vous transmettre, la voici ! " Manger à sa faim est le premier droit de l’être humain ! ". Nous, les jeunes, c’est en changeant cette situation épouvantable que subissent des millions voir même des milliers de gens dans le monde, chaque jour, que nous changerons notre futur !

Malgré, de nombreuses efforts fournis par de nombreuses associations, la faim est encore là, comment peut-on supporter qu’une personne comme nous meure la faim dans le monde, mais ne croyons pas que la faim ne nous concernent pas, elle est présente également en France, combien d’hommes, de femmes et d’enfants voyons-nous, chaque jour dans la rue, avec une petite pencarte, demandant quelques sous pour pouvoir se nourrir. Cette situation ne peut plus durer, aussi bien en France mais également dans le monde.

Il faut aider ses pauvres gens, nous qui en avons les moyens, nous qui avons le ventre pleins et qui sommes horrifiés lorsque l’aiguille de notre bascule indique la prise de quelques grammes ! Si nous les jeunes nous commençons dès maintenant à aider les hommes en difficulté, nous sauvrons également les générations futures. Pour cela, donnons un peu d’argent, un peu de notre temps, liguons-nous tous contre la faim, pour demander aux gouvernements du monde, grâce à des manifestations et des pétitions pour inciter les principaux dirigeants français et mondiaux à offrir leurs excédents agricoles, qui coûtent cher à conserver, aux pays en difficulté. Ce qui permettrait de sauver des milliers voir même des millions de vie. Luttons ensemble, mes amis, parce que " Manger à sa faim est le premier des droits de l’être humain " et peut-être qu’un jour, nous et nos prochains verront un monde meilleur !

(1882 caractères)


TEXTE II

  • Allez à la ligne pour chaque nouvelle idée développée.
  • Mettrez en vert et soulignez tous les connecteurs logiques. Sont-ils employés avec pertinence ? Corrigez, s’il y a lieu.
  • Mettez en italiques et en bleu les marques du discours oral. S’agit-il toujours du discours d’un jeune à d’autres jeunes ?
  • Mettez en rouge et en gras les idées à l’appui de la thèse.

 

        Bonjour vous tous ! Manger à sa faim est le premier droit de l’être humain, n’est-ce pas ? Oui, car la nourriture est primordiale. Un homme au ventre creux ne peut pas réfléchir, travailler, il ne fait pas marcher le système économique. Il n’a pas la condition physique pour assurer le travail et la vie de tous les jours. De même, nous vous donnons le droit de vote, des responsabilités, mais le droit le plus important pour qu’un homme puisse vivre, c’est bien le droit de manger à sa faim. C’est pour cela, qu’avec de la volonté et de l’intelligence, la faim peut être vaincue. En effet, le don de nourriture pourrait être bénéfique. Au lieu de gaspiller des tonnes de nourriture par jour dans le monde, nous pourrions distribuer ce " surplus " aux gens les plus pauvres. Bien sûr, cela n’est pas suffisant. Certes, nous pourrions utiliser la modernité, les techniques, les industries pour mettre en place plusieurs systèmes pour combler la faim. Nous sommes bien capables d’améliorer la qualité de la nourriture, pourquoi pas améliorer la quantité ? Cependant, pour réaliser cela, il faut l’entraide, le partage entre les êtres humains. En effet, sans cette volonté, nous ne pourrions pas trouver la solution de ce problème et surtout n’oubliez pas : " Manger à sa faim est le premier droit de l’être humain ! ".

(1316 caractères)


TEXTE III

  • Quelle est la thèse qui a été soutenue dans ce devoir ? Formulez-la.
  • Mettez en rouge et en gras les arguments à l’appui de cette thèse.
  • Le devoir est-il cohérent ? Est-il hors-sujet ?

Thèse soutenue dans ce devoir :

 

Tout d’abord, bonjour à tous.

        Je crois savoir, mais peut-être ai-je tort, qu’il y a parmi vous des personnes pensant :  " Tiens, en voilà encore une avec ses beaux discours totalement inefficaces ! "

       Mais sachez que je vais faire mon possible pour vous convaincre que, comme l’exprime notre slogan : " Manger à sa faim est le premier droit de l’être humain ! ". J’en vois quelques-uns uns qui sourient et je vous comprends. C’est bien beau de dire ce slogan, c’est vrai, mais les gens qui ont les moyens de se nourrir convenablement ne le font pas toujours et, pour moi, c’est une chose qui m’échappe. Les raisons, je les ignore. Peut-être ces personnes ont-elles envie de mettre leur vie en danger, de se faire plaindre ou encore, de ressembler à des mannequins. Soyons sérieux, à quoi cela peuvent-elles les mener ? Alors que lorsque l’on songe aux pays extrêmement pauvres comme la Somalie, l’Éthiopie et des tas d’autres encore, cela m’écœure.

       Avez-vous envie de ressembler à ces personnes affamées, à ces enfants avec la peau sur les os ? Non, bien sûr. Réfléchissez… Dites-vous que ces gens, s’ils en avaient les moyens, ils ne se priveraient pas comme certains le font. Mais ils n’ont pas le choix. Évidemment, je ne vous demande pas de vous gaver en pensant à ces êtres et en agissant comme des égoïstes. Simplement, vous avez la possibilité de vous nourrir, alors… faites-le.

       Vous voulez aider ces personnes ? Parfait. Mais ne compatissez pas en cessant de manger pour " voir comment ça fait " ! Pourquoi ne pas envoyer de la nourriture ? Au moins là, vous leur ferez plaisir.
       Alors je vous en prie, comportez-vous raisonnablement et n’oubliez pas que " Manger à sa faim est le premier droit de l’être humain ! "..
       Merci à tous de m’avoir écoutée ; j’espère que je vous ai convaincus et passez une bonne journée !

(1816 caractères)