Evolution du questionnement sur un texte littéraire

entre le collège et le lycée

Ministère

 

 

 

Télécharger ce fichier :     

Ce document a été élaboré par Mme Delaporte (Lycée des Fontenelles) et ses collègues des collèges du secteur.

Le questionnaire ci-dessous porte sur un extrait du chapitre 12 de L' Assommoir d'Emile Zola que vous pouvez lire ou télécharger ici.

En 3ème, on te demande...

En début de seconde,

cela devient...

Puis au fil de l'année...

En 1ère,

ce sera...

Quels sont les personnages et les lieux évoqués ?
Relevez les indices spatio-temporels et observez le jeu des pronoms pour situer la scène.
Etudiez la situation d'énonciation dans le texte.

Vous

 

ferez

 

le commentaire

 

de ce texte.

A quel moment la noce a-t-elle lieu ?
Relève le champ lexical des sensations (bruits, lumières, odeurs) dans le 1er paragraphe.
Quelles sont les perceptions sensorielles qui prédominent dans ce passage ? Quel est l'effet produit ?
Analysez les différentes perceptions sensorielles.
Quel est le sujet des verbes de perception dans le 2ème paragraphe ?
Par quels yeux la scène est-elle vue dans le deuxième paragraphe ?
Repérez les différents points de vue et justifiez leur emploi.
Etudiez la focalisation.
Était-ce le cas dans le premier paragraphe ? Trouve deux justifications.
Souligne de deux couleurs différentes les paroles rapportées au discours direct et au discours indirect.
Repérez les passages qui relèvent du récit et ceux qui appartiennent au discours. Que constatez-vous parfois ?
Justifiez l'emploi des différents types de discours.
"Allons, la bonne heure arrivait... l'allégresse générale." Cette phrase relève-t-elle du récit ou du discours ?
Pourquoi le narrateur utilise-t-il ce procédé ?
Relève les mots qui appartiennent au niveau de langue familier.
Faites le repérage des termes appartenant à un niveau de langue familier ou argotique. Pourquoi le romancier a-t-il recours à ce langage ainsi qu'à des tournures propres à la langue orale ?
Etudiez les différents niveaux de langue utilisés ainsi que les marques de l'oralité.
À quel langage appartiennent les termes "bousingots" et "bastringues" ?
Quelles expressions et tournures témoignent de l'oralité de la langue ? Reformule en langue courante les énoncés que tu as trouvés.
Pourquoi l'auteur fait-il ce choix ?
Quels indices montrent ce que pense le romancier de ces gens ?
Qu'est-ce qui caractérise la façon dont le romancier rend compte de cette scène ?
En quoi consiste le réalisme de ce passage ?
Zola a tenté, à travers les Rougon-Macquart, de peindre de façon très réaliste les différents milieux sociaux ; qu'est-ce qui, selon toi, correspond à ce sujet ?