QUESTIONS PORTANT SUR L'ÉNONCIATION

 

 Situation de communication - Étude des pronoms personnels
 Dialogues, paroles rapportées, citations
  Étude du lexique
  Liens logiques
 Les prises de position  -  La distance
  Les modes et les temps verbaux
 Types de phrases - Les interrogatives
  Le ton
  Figures de style
  Procédés rhétoriques à identifier
  Questions portant sur l'énonciation en général

Si vous avez besoin de quelques pistes, cliquez sur la loupe...

Pour accéder au texte, cliquez sur la boule


LA SITUATION DE COMMUNICATION
L'ÉTUDE DES PRONOMS PERSONNELS

 Relevez les marques de la présence de l'auteur contenues dans le premier paragraphe (Jusqu'à : de le sauver) (Condorcet : instruction)

Relevez quelques indices de la présence de l'auteur dans chacun des deux textes. Quels autres indices marquent le passage de l'individuel au collectif ? (Giono - Desnos: guerre)

Qui parle, et à qui donne-t-il successivement la parole? Répondez en relevant des indices d'énonciation. (Lamartine: travail)

Quelles sont les marques de la présence du destinataire dans l’énonciation ? En quoi jouent-elles un rôle argumentatif important ? (Rousseau : Enfants-Trouvés)

À qui s'adresse le poète ? Dans quelle intention ? (Emmanuel: liberté)

Quels sont, dans le deuxième paragraphe, les indices qui révèlent la présence d'un interlocuteur fictif ? Quel caractère donnent-ils au texte ? (Giono: sport)

Comment Paul Valéry implique-t-il le lecteur ? (travail de l'écrivain)

ÉTUDE DES PRONOMS PERSONNELS

Quelle utilisation des pronoms permet à Maupassant de présenter comme généraux des points de vue qui lui sont en fait très personnels ? (Amour et liberté)

Étudiez comment le jeu des pronoms fait apparaître l’opposition entre les mineurs et la Compagnie, depuis «Monsieur le directeur...» jusqu’à «... voilà!» (Zola: grève)

Quelles sont les valeurs différentes de «nous» dans le troisième paragraphe et le quatrième paragraphe ? (Zola: argent)

Que désigne le pronom Vous dans la réplique de LUI «Vous êtes des êtres bien singuliers!» dans celle de MOI «Vous êtes des êtres bien à plaindre» ? Quel effet produit la reprise des termes ? (Diderot: valeurs morales)

Dans le deuxième paragraphe, précisez qui est désigné par le pronom personnel «nous» Pourquoi ? (Fontenelle: mythes)

Précisez ce que représente le pronom "on" au début du deuxième paragraphe ("Lorsqu'on reproche ou de l'Afrique"). (Ferry: Télévision)

Expliquez l'emploi des pronoms personnels différents dans le deuxième paragraphe: qui désignent-ils ? Quelle est leur valeur ? (Marceau: roman)

Quelles personnes sont représentées par le pronom «nous» dans le premier paragraphe ? «on» représente-t-il toujours les mêmes personnes dans le texte ? Justifiez votre réponse. (Rostand: technique)

À partir de «Si votre élève...» (avant-dernier paragraphe), qui est désigné par l'adjectif possessif et les pronoms de la deuxième personne ? (Rousseau: lecture)

À qui renvoient les pronoms personnels de la première personne du singulier dans le troisième paragraphe ? À qui renvoient les pronoms «vous» dans le quatrième paragraphe ? (Zola: artiste)

Ruy Blas emploie tantôt le pronom personnel «vous», tantôt le pronom personnel «nous». Quels effets produisent dans l’argumentation ces variations ? Quelle fonction ont dans cette même optique les phrases dont les pronoms «vous» et «nous» sont absents ? (Hugo: corruption)

Que vous apprend l'emploi du pronom " on " sur la façon dont Élie Wiesel présente le débat ? (Wiesel: mémoires)

 Qui est désigné par "je" dans les passages "Je t'écris pour te dire que je t'aime…" et "Je me souviens, adolescent…" ? Commentez ces différents emplois de "je". (Comte-Sponville - correspondance)

   


DIALOGUES ET DIALOGUES FICTIFS
LES PAROLES RAPPORTÉES - CITATIONS

De «Non ; mais permettez, docteur...» jusqu'à «empoisonner le reste de votre vie ?» comment sont présentés les propos des deux interlocuteurs ? (Diderot: justice)

Analysez l’utilisation que fait l’auteur du dialogue fictif pour entraîner l’adhésion du lecteur. (Jacquard: sport)

Qu’apporte à l’argumentation de Marivaux la forme dialoguée ? (Marivaux: lecture)

Étudiez les passages qui restituent le discours d’Étienne et précisez les types de discours rapportés utilisés. Comparez les stratégies argumentatives mises en jeu. (Zola: grève)

Quels sont les passages du texte où le narrateur rapporte les paroles de Maheu et quels types de discours emploie-t-il ? (Zola: grève)

Comment Maupassant utilise-t-il les deux citations pour soutenir son argumentation ? Comment Maupassant exploite-t-il, dans la suite du texte, la formule de M. de Moltke «tomber dans le plus hideux matérialisme» ? (Maupassant: guerre)

Relevez deux usages différents de la citation, donnez un exemple pour chacun d'eux, et commentez l'efficacité de cet exemple. (Morand: lenteur)

   


ÉTUDE DU LEXIQUE

Quelle différence peut-on établir entre " enfantin " et " puéril " (dernière ligne) ? Justifiez votre réponse en vous appuyant précisément sur le texte. (Bruckner: Disneyland)

 «Le Robert ... cite parmi les antonymes de l'ambition: le désintéressement, l'humilité et la modestie.» Comme le fait l'auteur, dégagez les antonymes qui définissent au fil du texte le contraire de l'ambition. (Badinter: ambition)

Non seulement le forçat condamne la société, mais il la condamne à sa haine. Quel champ lexical, dans le dernier paragraphe, justifie ce sentiment ? (Hugo: justice)

 De «Hier,...» à «celles-là», relevez quatre mots ou expressions comportant des connotations négatives et expliquez votre choix. Quels sont les idéaux que Bernard dévalorise ainsi ? (Gide: après le bac)

Dans les deux premiers paragraphes, comment le lexique contribue-t-il à la dévalorisation du monde reconstitué par Disneyland ? (Bruckner: Disneyland)

Sur quelle idée essentielle repose l'argumentation de Priam ? Étudiez dans ses deux premières répliques le lexique qu'il associe respectivement à la guerre et à la paix. (Giraudoux)

En vous appuyant sur le deuxième, troisième et quatrième paragraphes jusqu'à "entre porte et fenêtre", relevez les diverses expressions qui caractérisent l'écrivain. Classez-les et justifiez votre classement. (Valéry)

Dans le troisième paragraphe, observez les jeux d'opposition dans le vocabulaire qui désigne les femmes ou leurs actions  ? Quelles en sont les raisons, selon vous  ? (Rousseau: éducation des filles)

Quels sont, dans les deux premiers paragraphes, les termes qui désignent le groupe au nom duquel Zola s'adresse à la jeunesse ? Dans quelle mesure l'adverbe «fraternellement» est-il compatible avec ces termes ? (Zola: jeunesse)

Quelle idée traduit la reprise, sous différentes formes, des verbes «voir» et «savoir», depuis «Si vous saviez ce que j'ai vu!» jusqu'à la fin ? (Hugo: misère)

Montrez comment, dans le premier paragraphe, l’auteur, par le vocabulaire, les images, dévalorise l'aventurier d'aujourd'hui par rapport à celui d'autrefois. (Le Breton: aventure)

Recherchez par quelles expressions, parfois très agressives, Rousseau est ici explicitement et implicitement désigné. (Voltaire: contre Rousseau)

De «– Eh bien! sans la spéculation» jusqu’à «...le monde finirait sans elles.»: En vous appuyant sur une étude du lexique, vous préciserez sur quelles oppositions joue l’argumentation de Saccard. (Zola: spéculation)

Identifiez les principaux champs lexicaux présents dans le début du texte, jusqu’à «Rien de plus clair.» Dans quelle mesure sont-ils propres à convaincre l’interlocuteur de Mouret ? (Zola: argent)

En vous appuyant sur l'étude des champs lexicaux du premier paragraphe, vous montrerez comment l'auteur organise son argumentation. Vous reformulerez ensuite la thèse qu'il défend. (Giono: changement)

Étudiez le champ lexical de la machine du début du texte à " déshumanisés " Quel rôle joue-t-il dans l'argumentation ?  (Guehenno: enseignement)

Sur quelles oppositions lexicales majeures repose l'argumentation ?  (Hugo: art)

Le poème oppose des univers radicalement différents. Lesquels ? Justifiez votre réponse en vous appuyant sur l'analyse des réseaux lexicaux de votre choix. (Emmanuel: liberté)

En vous fondant sur l'observation du lexique et des articulations logiques dans le troisième paragraphe (" Soyons clairs… "), étudiez sur quelle opposition se construit l'argumentation. (Lévy: ville)

Le même procédé argumentatif est utilisé à deux reprises dans les paragraphes 3 et 4 (" les hommes d'âge… qu'ils habitent ") : lequel ? Quels mots permettent de le repérer ? Qu'indique-t-il sur la stratégie argumentative de l'auteur ? (Mauriac: art et réalité)

Quels sont les termes qui font apparaître le mouvement de la pensée, de " Je ne méconnais pas… " à " Expliquons-nous " ? (Thibon: sport)

Par quels termes ou expressions Mouret désigne-t-il l'éducation reçue à l'école et les diplômes ? Quelle est la fonction de ces termes et expressions dans l'argumentation ? (Zola: argent ou diplômes)

Au début du texte (Sur ces entrefaites...toute la terre. "), par quelles expressions les deux enfants sont-ils désignés ? En quoi ces formulations sont-elles importantes pour la suite de l'argumentation ? (Marivaux : égalité)

Depuis «Il y a dans les mines des hommes» jusqu'à «quand la pêche manque ?», précisez quel rôle joue dans l'argumentation le lexique de la privation. (Hugo: misère)

  


LES LIENS LOGIQUES

Comment l'argumentation de Condorcet s'organise-t-elle ? Pour répondre à cette question, vous mettrez en évidence les différentes étapes de son raisonnement en soulignant les connecteurs logiques. (égalité d'instruction)

«Vous croyez être tranquille... que vous aimez!» quelle est la valeur de «et» ? quel reproche est ainsi souligné ? (Fénelon: amour)

Étudiez le rôle de la conjonction «mais» dans l'argumentation à la deuxième ligne et au début du huitième paragraphe et précisez sa signification dans l'un et l'autre cas. (Lacouture: journalisme)

Analysez le rôle de chacun des emplois de donc dans le développement de l'argumentation. (Zola: art)

Dans le quatrième paragraphe, comment sont marquées les étapes de l'analyse que conduit l'orateur ? (De Gaulle: uniformisation)

Placez un connecteur logique au début du cinquième paragraphe et justifiez votre choix (" les vieillards… ") (Mauriac: jeune homme)

En vous fondant sur l'observation du lexique et des articulations logiques dans le troisième paragraphe (" Soyons clairs… "), étudiez sur quelle opposition se construit l'argumentation. (Lévy: ville)

 Dans le premier paragraphe, quel terme introduit une idée d'opposition ? Sur quoi met-il l'accent ? (Beauvoir : vieillesse)

En vous appuyant sur les connecteurs logiques, vous mettrez en évidence la structure argumentative des trois derniers paragraphes. (De "En apparence" jusqu'à la fin). (Bruckner: Disneyland)

Exprimez explicitement le lien logique entre les deux premières phrases. Quel rôle jouent-elles dans l'ensemble de l'argumentation ? (Giono: bonheur)

Quelle double fonction remplit le "donc" du quatrième paragraphe ("apparaissent donc comme des moyens ") ? (Leiris: cultures)


LES PRISES DE POSITION  -  LA MISE À DISTANCE

Quel vous paraît être le jugement du narrateur sur l’orateur ? Justifiez votre réponse par des références précises au texte. (Zola: grève)

Dans les trois premiers paragraphes, relevez et identifiez quatre procédés différents par lesquels Zola montre qu'il ne partage pas la thèse de Proudhon. (Zola: artiste)

Quels sont les expressions et les procédés de distanciation qui permettent d'apprécier la position du narrateur à l'égard des arguments énumérés ? Quel est le ton de la conclusion (deux dernières lignes) ? (Voltaire - que faut-il apprendre?)

Relevez et analysez dans le texte quatre exemples à votre choix où s'exprime la subjectivité de l'auteur. (Valéry: musée)

À quels indices (énonciation, lexique...) reconnaît-on que Zola formule ici une théorie personnelle ? (4 premiers paragraphes) (Zola: art)

De " Si messieurs les critiques… " à " Question d'abonnement à part ", par quels procédés Dumas dévalorise-t-il le travail du critique professionnel ? (Dumas: critique)

Quels sont les procédés de persuasion mis en œuvre dans le quatrième paragraphe (" On attendait… " à la fin) ? Justifiez vos réponses par un exemple à chaque fois. (Morand: lenteur)

À partir de " Lire, c'est faire soi-même son tri anthologique ", indiquez trois procédés par lesquels l'auteur met en valeur sa propre conception de la lecture. (Poirot-Delpech: livres tronçonnés)

Depuis " la science, cela n'a rien d'éthique… " jusqu'à " vous êtes un imposteur ", par quels procédés l'auteur tente-t-il de persuader le lecteur ? Vous en relèverez au moins quatre. (Schwartzenberg: éthique)

Montrez par quel procédé d'écriture le narrateur privilégie l'un des deux personnages ainsi que le point de vue de ce dernier. (Zola: argent ou diplômes)

 


LES MODES  ET LES TEMPS VERBAUX

Dans le passage: «Je suis médecin. Je regarde mon malade ; en le regardant, je reconnais un scélérat, et voici le discours que je lui tiens:» Quelle est la valeur de l'indicatif présent ? Repérez un autre passage où l'indicatif présent a la même valeur. (Diderot: justice)

Dans le dernier paragraphe, quelle est la valeur des verbes «punirait, croirais, aurait sauvé» par rapport aux verbes «serai» et «m'occuperai» ? (Diderot: justice)

Relevez les verbes à l'impératif dans les premier et troisième paragraphes. À qui s'adressent-ils, ont-ils le même rôle dans les passages et pourquoi l'auteur a-t-il choisi ce mode d'énonciation  ? (Rousseau: éducation des filles)

Premier paragraphe : " Ainsi s'il n'avait pas fait naufrage […] Car rien de tout cela ne s'était produit. " Identifiez la forme verbale dominante de ce passage du texte. Quelle est sa valeur d'emploi ? (Tournier: bon sauvage)

Étudiez la valeur des temps du vers 200 au vers 203. (Hugo: éducation)

 Dites quels sont les principaux temps verbaux utilisés au(x) mode(s) personnel(s) et justifiez leur emploi. (Collange - avenir)


LES TYPES DE PHRASE - LES INTERROGATIVES

Comparez le rôle respectif des interrogatives dans le second et dans les deux derniers paragraphes du texte. (Maupassant : amour et liberté)

 Comparez, dans le deuxième paragraphe, les questions que pose madame de La Jeannotière à celles que pose son mari (Mais qu'apprendra-t-il…). La forme interrogative a-t-elle la même fonction dans les deux cas ? Donnez au moins un autre exemple, dans la suite du texte, pour illustrer ces deux types d'interrogation. (Voltaire)

Dans le troisième paragraphe, à quels types de phrase Zola a-t-il recours pour faire prendre conscience à la jeunesse de l'importance de sa mission. (Zola: jeunesse)

Relevez les types de phrase dans le deuxième paragraphe (" Tu as le temps… ou que j'oublie ? " ). Quelles observations pouvez-vous faire pour ce qui concerne l'argumentation ? (Wiesel: mémoires)

Quel est l’intérêt des trois questions posées dans le cinquième paragraphe ? (Cousteau: environnement)

Dans les trois derniers paragraphes du texte (depuis «Il est assez curieux...»), quel est le rôle des questions ? (Fontenelle: mythes)

Dans le dernier paragraphe, l'orateur utilise deux phrases interrogatives. Quel rôle jouent-elles du point de vue argumentatif ? (De Gaulle: uniformisation)

Dans le deuxième paragraphe, quelle est la valeur des phrases à la forme interrogative ? (Marceau: roman)

Quel est le rôle des questions posées directement dans le dernier paragraphe ? (Voltaire: contre Rousseau)

Dans le premier et le quatrième paragraphe, Rousseau pose des questions. Quel est le rôle de cette forme interrogative dans la stratégie argumentative  ? (Rousseau: éducation des filles)

En vous appuyant en particulier sur la ponctuation, vous définirez les deux étapes de l'argumentation développée dans le troisième paragraphe. (Droit: tourisme)

Quel rôle jouent les questions qui ouvrent le second paragraphe ?  (Giono: changement)

Étudiez la construction de l'argumentation des vers 8 à 42, en analysant particulièrement le rôle joué par la tournure interrogative. (Rostand: artiste)

Les phrases interrogatives du cinquième paragraphe : " J'ai parlé des vertus… ", ont-elles toutes la même valeur ? (Thibon: sport)

 Relevez les trois interrogations de la petite fille qui structurent le débat et montrez leur progression (Gasquet: vérité)

   


LE TON DU TEXTE

Quelle information sur le ton du poème fournit le titre du recueil ? Justifiez vos réponses en citant des éléments du texte. (Emmanuel: liberté)

Quelle est la tonalité du texte, Justifiez votre réponse en relevant au moins quatre procédés de style. (Lamartine: travail)

Où perçoit-on l’ironie dans le troisième paragraphe ? (Marivaux: lecture)

Sur quel ton sont dits les vers 19 et 20 ?:
«Il est vrai qu'à la mode il faut m'assujettir,
Et ce n'est pas pour moi que je me dois vêtir!» (Molière: mode)

Recherchez par quelles expressions, parfois très agressives, Rousseau est ici explicitement et implicitement désigné.
Étudiez, en particulier, les figures de style employées pour le caractériser. Qu'en concluez-vous sur la tonalité générale du texte ? (Voltaire: contre Rousseau)

Montrez ce qui distingue, dans le ton, le style et les conclusions, le texte de Marthe Robert de celui de Louis De Broglie. (évolution de la langue)

Quel comportement des femmes Solal dénonce-t-il ? Analysez dans le texte les quatre expressions ironiques qui qualifient les femmes et dénoncent ce comportement. (Cohen: amour et beauté)

Relevez trois procédés différents que Voltaire utilise pour marquer son ironie à l'égard de Démogorgon. (de " L'un d'eux " à " approche trop de la folie ") - (Voltaire: création de l'homme)

Quel est le ton du quatrième paragraphe (" j'affirme qu'un peuple… ") et quels procédés le font ressortir ? (Duhamel: cinéma)

Quel ton caractérise l'argumentation d'Adario dans les deux derniers paragraphes ? Analysez les procédés mis en œuvre.  (La Hontan: bon sauvage)

Dans l'avant-dernier paragraphe (Ah ! les magnifiques lettres…), quel ton Mauriac emploie-t-il et à quels procédés a-t-il recours ? (Mauriac: art et réel)

À quels indices dans le premier paragraphe reconnaît-on que le texte est polémique ? (Montherlant: art et actualité)

Ce texte est un texte polémique : repérez trois procédés caractéristiques de cette tonalité. (Rousseau: comédien)

Par quels procédés de style, dans les paragraphes 5 et 6, Simone de Beauvoir montre-t-elle qu'elle prend position de façon virulente ? (Vieillesse)

Par quels procédés de style l'auteur marque-t-il son enthousiasme ? (Collange - avenir )

Quelle est la tonalité du quatrième paragraphe? Justifiez votre réponse. (Lapouge - voyage)

 


LES FIGURES DE STYLE

LES MÉTAPHORES

Quel est l'intérêt argumentatif de la métaphore filée dans le passage " Mais des hommes sont venus…" à "nous avons exploré"? (Maupassant: science et merveilleux)

Quel rôle joue la métaphore filée de la lumière dans l'argumentation à partir du vers 193 jusqu'à la fin du poème ? (Hugo: éducation)

Quelle métaphore l'auteur utilise-t-il dans l'avant-dernier paragraphe ? Quel rôle joue-t-elle dans la conduite de l'argumentation ? (Cibois: orthographe)

Expliquez l'expression «poutre faîtière» et justifiez la figure de style employée ici. (Jacquard: différence)

Montrez comment, dans le premier paragraphe, l’auteur, par le vocabulaire, les images, dévalorise l'aventurier d'aujourd'hui par rapport à celui d'autrefois. (Le Breton: aventure)

Dans la première réplique d'Irénée, Pagnol emploie une métaphore. Relevez-la et analysez-la. En quoi permet-elle de mieux comprendre la position du personnage telle qu'elle est développée dans le texte. (Pagnol: artiste comique)

Identifiez et mettez en évidence la figure de style qui structure le texte dans son entier. (Taine: individu et société)

Le premier paragraphe comporte deux métaphores principales. En vous appuyant sur celles-ci, dégagez les caractéristiques de la mission que Zola attribue à la jeunesse dans ce paragraphe. (Zola: jeunesse)

De «Il reconnut qu'il n'était pas un innocent injustement puni.» jusqu'à «...un crime qui durait dix-neuf ans», par quelle figure de style Jean Valjean présente-t-il d'abord les éléments de sa propre accusation, puis ses circonstances atténuantes ? (Hugo: justice)

Expliquez et appréciez du point de vue de l'argumentation l'image contenue dans la dernière phrase. (Lacouture: journalisme)

Expliquez du point de vue de l'argumentation les images de la fin du premier paragraphe, de " Comment être modeste... "à " jamais ne s'arrête. " (Guéhenno: enseignement)

Après avoir relevé dans l'ensemble du poème les différents termes appartenant au champ lexical du feu et de la lumière, en précisant lesquels ont une valeur de métaphore ou de comparaison, vous analyserez la portée argumentative du recours à l'image. (Hugo: livre)

Dans le paragraphe de conclusion, l'auteur emploie une métaphore qu'il a déjà utilisée dans le premier paragraphe. Expliquez-en le sens et la portée. (Thibon: sport)

«L'art de parler aux absents et de les entendre, l'art de leur communiquer au loin nos sentiments, nos volontés, nos désirs, est un art dont l'utilité peut être rendue sensible à tous les âges. Par quel prodige cet art si utile et si agréable est-il devenu un tourment pour l'enfance ?» Que désignent les périphrases ? (Rousseau: lecture)

Quelles figures de rhétorique identifiez-vous dans les vers 659 à 666 ? Quelle est leur fonction ?

FIGURES D'INSISTANCE ET D'OPPOSITION

Dans le texte de conclusion, caractérisez une figure d'insistance et dites quelle est sa valeur. (Jacquard: différence)

À partir du deuxième paragraphe, une répétition d'un mot de la même famille assure la cohérence du propos ; laquelle ? D'autre part, dans la suite du texte, une expression indique explicitement que l'auteur fait une transition vers la troisième partie. Laquelle ? (Badinter: ambition)

Relevez les répétitions du premier paragraphe. Quel est l'effet produit ? (Yourcenar: solitude)

Commentez l'emploi des anaphores de "Si l'on s'y prend bien..." à "…rien à sentir." (Lapouge - voyage)

De " Il me semble qu'il n'en devrait pas être ainsi… " à " …profiter de votre avis ", quelle répétition structure ce paragraphe ? - Comment l'interprétez-vous ? (Dumas: critique)

En observant le fonctionnement de l'énonciation dans le passage qui va de "Eh bien, non. Les hommes ne vous suivront plus..." à "de bardes obstinés, de refaiseurs de mystérieux.", vous direz sur quelle opposition fondamentale repose l'argumentation de Maupassant. (Maupassant: science et merveilleux)

Dans les paragraphes 2 et 3, relevez les figures par opposition (antithèses, paradoxes). (Rousseau: voyages)

 Quels paradoxes remarquez-vous de "Il y a un compagnon" à "à l'aide des sens" et de "Haïr est également…" à la fin ? (Giono: bonheur)

 Sur quel paradoxe repose l'argumentation du deuxième paragraphe ? (Tournier)

 


LES PROCÉDÉS RHÉTORIQUES À IDENTIFIER

Depuis le début du texte jusqu'à "…elle est prochaine", relevez et identifiez 3 procédés destinés à susciter l'adhésion de l'auditoire. (Jaurès: paix)

Étudiez les procédés du discours dans la dernière phrase. (Jaurès : paix)

Par quels procédés le passé et le présent sont-ils opposés dans les troisième et quatrième paragraphes? (Camus : siècle de la peur)

Par quels procédés stylistiques Ruy Blas relance-t-il la dynamique de l’attaque dans cette longue tirade ? (Hugo: corruption)

Par quel procédé caractéristique l'auteur enrichit-il son argumentation ? Montrez son importance en vous appuyant sur le passage «Tous les métiers plaisent...le même soleil». (Alain: plaisirs)

 L'auteur utilise divers procédés pour exprimer dans ces lignes un jugement traditionnel et universel sur l'ambition. Quels sont ces moyens ? Citez précisément le texte. (Badinter: ambition)

Comment, dans le deuxième paragraphe, Giono donne-t-il du poids à sa thèse ? (Giono: paysage)

Dans le deuxième paragraphe, à quoi se réduit le sport, d'après Giono ? Citez et analysez deux procédés d'écriture que l'auteur utilise pour persuader le lecteur. (Giono: sport)

Citez et analysez trois procédés qui vous paraissent caractériser l’argumentation de Maupassant. (Maupassant: guerre)

À quoi tient la force argumentative des vers 25 à 40 ?
«Ne voudriez-vous point... ainsi que des volants ?» (Molière: mode)

Relevez dans le dernier paragraphe, les procédés de rhétorique liés à la situation particulière de communication. (Rostand: technique)

L'argumentation des paragraphes 1 et du paragraphe 6 (à partir de: «Voici donc encore une autre manière poser la même question des voyages») repose sur le même procédé. Lequel ? (Rousseau: voyages)

Dans le deuxième paragraphe, quels sont les différents procédés stylistiques par lesquels l’auteur se défend des accusations portées contre lui ? Relevez-les et analysez-les. (Rousseau: Enfants-Trouvés)

Par quels procédés s'expriment les oppositions entre les deux conceptions de l'oeuvre d'art ? (troisième et dernier paragraphes) ? (Zola: art)

De «Est-ce qu'il se trouvait des lâches...» à «...feraient justice», relevez les procédés rhétoriques utilisés par Étienne pour «empoigner» son auditoire. (Zola: grève)

Dans le premier paragraphe, quels procédés d'écriture utilise Giono pour défendre son point de vue ?

Par quels moyens stylistiques Victor Hugo manifeste-t-il sa volonté de persuader depuis " Ce n'est donc pas une raison… " jusqu'à la fin) ? (Hugo: art)

Quels sont les procédés d'écriture communs aux deux textes qui visent à persuader le lecteur ? (Maupassant: partir?)

Comment Duhamel exprime-t-il dans le deuxième paragraphe sa condamnation du cinéma ? (Dumas: cinéma)

 Par quels procédés de style l'auteur marque-t-il son enthousiasme ? (Collange )

Quels procédés rhétoriques Andromaque utilise-t-elle dans sa deuxième réplique : "Oh justement, père…" ? (Giraudoux)

 Dernier paragraphe : Dans le passage qui va de "Parce qu'on ne peut pas parler…" à la fin du texte, relevez trois procédés différents, destinés à persuader. (Comte-Sponville)

 


QUESTIONS CONCERNANT L’ÉNONCIATION EN GÉNÉRAL

Étudiez les marques de l'énonciation. Que révèlent-elles ? (Yourcenar: solitude)

Analysez le système d'énonciation respectivement dans les paragraphes 4, 6 et 7. Vous pouvez par exemple fonder votre analyse sur les indices personnels, les indices modaux et temporels, les marques des sentiments et du jugement du locuteur... (Rousseau: voyages)